SAMSAM

L'Entretien Improbable, par David WILSON: Damien LeGOUPIL


Damien le-goupil

David Damien Le Goupil bonjour et merci d'accepter de nous parler un peu plus de toi au travers de cet interview.
Première question qui me chipote le neurone, comment as-tu choisi ce nom d'artiste? Une raison particulière?

Damien Il eut existé au moyen-âge un troubadour du nom de « Goupil » et à vrai dire c'est un ami très proche avec qui j'ai commencé à faire du spectacle qui m'en as parlé et le nom m'as direct plût. J'ai toujours eu énormément d'affection pour Goupil du roman de Renard ...il est gentil, humain et prêt à tout pour les gens qu'il aime (et d'autres raisons plus perso qui me font me sentir proche et en empathie avec lui). De plus en faisant une recherche il n'y avait aucun autre artiste portant ce nom (juste une compagnie de théâtre). Au jour d'aujourd'hui nous sommes deux Goupils en France :0)

David Peux-tu en quelques lignes, nous dire quel a été ton parcours artistique jusqu'à aujourd'hui ?

Damien le-goupil

Damien Mon parcours artistique... hum c'est un grand mot héhéhé !
Petit j'ai toujours baigné dans un environnement « artistique ». Ma mère travaillait au ministère en Belgique, elle s'occupait de l'enseignement artistique. Donc tout petit je jouais dans les couloirs des conservatoires de Bruxelles, j'ai fait des roulades avec Béjart etc... Mais la vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille
Je me suis retrouvé livré à moi-même, puis à la rue à 18 ans (oui sdf)
Du coup pour pouvoir m'en sortir et subvenir au besoin élémentaire (manger /boire) J'ai récupéré une guitare, et, de guitare en balles de jonglages, de balles en diabolos ...les années ont passé ...15 ans ont passés ! (plus de 10 ans en sac à dos et les dernières en camion)
C'est en Auvergne que certaines personnes m'ont vues jouer dans la rue et m'ont proposé de venir bosser avec eux dans leur compagnie (ils faisaient des fêtes médiévales …) bé je n’ai pas refusé.

Damien le-goupil

Et de fil en aiguille j'ai vu comment ça marchait et comment être payé avant de jouer et ne plus dépendre du « bon cœur des braves gens »
Puis j'ai participé à la création de la Cie Moriquendi (qui tourne toujours) mais mon passé dérangeait certains, en dehors de la scène je faisais trop « sdf » avec mes cheveux long et mes lacets défaits héhéhé.
Pas bon pour l'image de la Compagnie... (J’ai de très bons contacts avec eux maintenant).
Puis j'ai fondé avec un pote « les frères du mystère » Et j'ai eu ma première intermittence !
Puis le cœur m'as fait m'installer par ici
J’y ai monté MA Cie et en bon mégalo je l'ai nommée : la Cie Le Goupil
En gros et pour répondre en une phrase : entre la musique, les arts du cirque, la magie, la comédie... je n'ai jamais su faire autre chose (à part les vendanges lol) et surtout j'ai toujours fait « ça » pour vivre :0)

David Vu qu'il s'agit d’une interview improbable, certaines questions tombent comme ça au grès des idées. Donc, en voici une : Que détestes-tu le plus dans la vie ?

Damien Les chicons (endives en Français héhéhé) !
Et aussi l'humain peut être tellement « petit » des fois . . .
Feu ma mère aurait dit : la bêtise crasse et égoïste
Mais en fait je crois que les chicons c'est la meilleur réponse :0)

David Sinon, pour en revenir au spectacle, quels sont tes artistes favoris et pourquoi eux ?

Damien le-goupil

Damien David Bowie ! Et tout le foisonnement artistique libre de cette époque.

David Tu sembles beaucoup apprécier l'époque médiévale. Il y a une raison à cela ?

Damien J'aime l’histoire. J'ai toujours été très curieux et un grand lecteur.
Et surtout j'ai commencé en fête médiévale et au château de Murol avec les frères du mystère. Et ça m'as plu, je n'ai pas arrêté.

David En magie, quels sont tes domaines de prédilection ?

Damien Je ne me suis jamais fermé dans une discipline artistiquement parlant...
et bé c'est pareil pour la magie. Ce que je préfère en magie.. c'est quand je vois que la magie opère dans les yeux des gens

David Vu qu'il s'agit d’une interview improbable, peux-tu nous dire quel est ton plat favori, celui devant lequel tu craques à coup sûr ?

Damien Les sushis en ce moment ….

David Sinon, dans la vie, c'est quoi qui te fait kiffer ?

Damien Les plaisirs simples entre amis

David Ton dernier livre ?

Damien Je lis beaucoup, mais, en tout dernier : la magie de scène de Duraty, la revue « ciel et espace » et un livre de « Lecouteux » sur les contes au moyen âge.
J'aime bien lire de la SF (S.fiction ou S.fantasy) aussi.

David Ton film préféré ?

Damien Le dernier des mohicans, j'ai dû le voir au moins 30 fois !
Et « Dune » (j’ai lu tous les livres)

David Que n'apprécies-tu pas en magie ?

Damien le-goupil

Damien Certains comportements …
Même si heureusement il existe des exceptions !
Pour caricaturer un peu : le magicien est un loup solitaire carnassier au milieu de loups solitaires carnassiers et mais ils forment une communauté …

David C'est quoi pour toi un artiste ?

Damien Je ne sais pas ... un mot fourre-tout ?

David Avant de conclure cette interview improbable, peux-tu nous dire quels sont tes projets artistiques pour l'année qui arrive ?

Damien Vivre !
...et vivre de mes spectacles et créations cette année encore!
en croisant les doigts que ça continue :0)

David Enfin, une dernière question. Que t'apporte le TMC et comment te sens-tu dans ce club ?

Damien Je m'y sens bien :0)
Le club est dynamique, il y a ce partage avec certains d'entre nous (de plus en plus d'entre nous !) qui est agréable humainement et magiquement.

Damien le-goupil

Une vraie émulation magique est en train de se pérenniser au club.
Allez pour l'allégorie : comme si chacun venait avec une graine, à l'entrée on la dépose dans un bol, on mélange toute la soirée, et au moment de partir, chacun reprend une graine dans le bol (des fois la sienne, des fois une autre) pour la planter dans son jardin et …. regardons ce qui va en naître.

David Damien, un grand merci pour le temps accordé à cette interview. Un dernier mot peut être ?

Damien Mot héhéhé

David Merci à toi et RDV très bientôt sur le site internet du TMC avec ton interview en exclu !

Entretien réalisé par David WILSON, novembre 2018

Compagnie LeGoupil